Newsletter The ONLYLYON’s business & good news | Ceux qui osent : épisode #06

Newsletter The ONLYLYON’s business & good news | Ceux qui osent : épisode #06


musique Bonjour Emilie ! Salut ! Brice. Enchanté. Enchantée. Ravi de faire ta connaissance. De même. Je m’appelle Brice. Emilie. Tu es chef d’entreprise ? Oui tout à fait. J’ai avec mes deux associés, Raphaël et Jonathan, une boîte qui s’appelle lelivrescolaire.fr. Et on fait des manuels scolaires avec des communautés de profs. Et ses manuels ont la particularité d’être à la fois accessibles gratuitement sur internet et d’être vendus comme n’importe quel manuel scolaire en version papier auprès des établissements et des parents. D’accord. Et alors toi tu es lyonnais ? Alors je suis né à Valence. Je suis arrivé à Lyon je devais avoir 4 mois à peu près. Toi aussi tu es lyonnaise d’origine ? Et non ! Mais je suis contente que tu m’es prise pour une lyonnaise. Ah bon ? Tu viens de quel coin ? Je viens de Tours. Et j’ai fait une bonne douzaine d’années
en région parisienne. On a lancé la boîte en région parisienne. C’était à la toute fin 2009-début 2010. Et puis en 2014-2015, la question s’est posée de quitter la région parisienne. On était 3. Donc on a cherché une ville, en province, où on ait un bon réseau pour pouvoir recruter facilement. Ici c’est parfait : il y a l’ENS, il y a Sciences Po, il y a de très bonnes fac il y a de très bonnes formations en édition aussi. Et puis en même temps, côté tech, il
nous fallait aussi des profils qui dépotent bien sur cette partie-là. Et il y a tout ce qu’il faut aussi dans la région. musique Et toi alors, qu’est-ce que tu fais ? Alors moi j’ai créé une entreprise qui s’appelle Obiz. Ça s’écrit “O B I Z” et ça fait référence aux hobbies “h o 2 b i e s”. Donc on est surtout sur une thématique
sport, santé, loisir, bien-être, mieux-vivre. Quand j’ai créé cette entreprise, c’était pour répondre à trois enjeux de société qui me paraissaient un peu évidents. Le premier c’est : donner accès au plus grand nombre à ces activités justement liées au sport, au loisir, au bien-être, au mieux-vivre. Il y a une dynamique de santé publique. Le deuxième c’est : soutien de l’économie
locale. Et le troisième objectif pour nous ça a été de travailler sur le pouvoir d’achat. On est lauréat du dispositif Pépites. Dès le départ, on a eu cette aide de la part de l’écosystème entrepreneurial lyonnais. Pour notamment nous donner accès à des consultants qui sont venus apporter un regard extérieur. Intégralement financé par la métro. Et ça, ça existe sur Lyon mais sauf erreur, je n’ai jamais vu une seule autre métro proposer ce type de dispositif. Alors après il y a eu tout ce qui est Pass French Tech. Il y a eu une autre dynamique. Mais on garde quand même sur Lyon cette volonté d’aider la croissance et de favoriser l’explosion des entreprises notamment dans la santé, dans le numérique. C’est marrant que tu en parles parce que nous on a été labellisé Pépites l’année dernière. Et c’est hyper utile. C’est vraiment quelque chose qui nous aide à y voir plus clair à prendre plein de décisions et c’est ce que j’aime beaucoup dans ce programme-là, c’est que c’est toujours hyper bienveillant. C’était très chouette de te découvrir et d’échanger avec toi. J’espère qu’on va avoir l’occasion de prolonger ce moment dehors. Je suis vraiment ravi d’avoir fait ta connaissance. Vous voulez qu’on refasse la bise ? Je me suis plantée sur le nombre. musique

You May Also Like

About the Author: Oren Garnes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *